Grasse Mat’ est une plateforme dédiée à la communication, la diffusion et le développement d’artistes émergents.

Des artistes de la chanson Pop au jazz en passant par l’électro, la poésie, le théâtre et la lecture musicale. Toutes les releases en téléchargement libre sur Soundcloud, à prix libre sur Bandcamp. En vente et à l’écoute sur toutes les plateformes. Des vinyles chez vos disquaires. Quoi de plus ? Rien. Ecoutez, regardez, Vivez et notre objectif sera atteint ! Grasse Mat’, le média qui prend le temps.

Grasse Mat’ is a media that helps independents artists.

With sounds ranging from pop and jazz to electro, theatre, and poetry. Exclusive releases are available for free download on Soundcloud, and on Bandcamp, and on sale on all internet platforms, and some vinyls in your vinyl shop . What else? Nothing. Listen, watch, and experience… and our goal will have been met. Grasse Mat’, the media that takes its time…

Soundcloud    /    Bandcamp    /    Twitter    /   Facebook

=> texcoko live @ toloache

=> Trahir – premier single « salopards amants » sur toutes les plateformes. Realease party @ les bains paris le 20/11, 21h30

=> TEXCOKO LIVE @ LA GROSSE MIGNONNE

=> retour sur scène avec Texcoko et le spectacle Mexica en live le 12/10 à 20h @ la vache bleue 75019 entrée libre

Né d’une rencontre entre le comédien Alexandre Pallu et les musiciens Flavien Ramel et Guillaume Rouillard, Mexica est une traversée hallucinée d’un Mexique fantasmé. À travers littérature et musique. « Después de tantas horas de caminar sin encontrar ni una sombra de árbol, ni una semilla de árbol, ni una raiz de nada, se oye el ladrar de los perros ». En ouvrant Mexica par ces mots de Juan Rulfo (1917- 1986), sorte de météorite de la littérature mexicaine – un recueil de nouvelles, Le Llamo en flammes, et le roman Pedro Paramo ont suffi à faire de lui une figure majeure de ce champ littéraire –, c’est dans une terre inconnue, magique, qu’Alexandre Pallu nous invite à pénétrer. Accompagné de Flavien Ramel qui réveille doucement sa batterie, et de Guillaume Rouillard qui fait de même avec sa trompette, le comédien prononce ces mots en espagnol dans un souffle quasiincantatoire. Plus qu’au sens, c’est ainsi le rythme, la vibration des mots qu’il nous invite à goûter, à boire et à danser. Car, conçu pour être joué dans des bars, Mexica fait de la littérature une fête. Un voyage où la poésie offre un aller simple vers la transe. Sans transition, les trois complices quittent les rivages arides, désespérés de Juan Rulfo pour ceux du Britannique Malcom Lowry dans Au-dessous du volcan (1947). Un roman majeur du XXème siècle, où un Consul de Grande-Bretagne se livre au fin fond du Mexique à un « corps à corps nocturne avec la mort » largement arrosé de mezcal. Alcool qui, après la bière que se partagent les artistes de plus en plus emportés par leur partition toute en ruptures de styles et de tempos, fait son apparition sur scène. Avant de circuler parmi les spectateurs, qui pénètrent ainsi un peu plus profond encore dans l’univers hybride de Mexica. Dans son Mexique qui, comme l’indique le titre du spectacle, est un peu celui des Aztèques de Teotihuacan, sédentarisés dans la région de Mexico au XIVème siècle, mais aussi bien d’autres choses. Bien d’autres univers découverts par Alexandre Pallu, Flavien Ramel et Guillaume Rouillard au gré de leurs explorations littéraires. Dans Mexica, les trois artistes font une force de leur ignorance du Mexique réel. Baroudeurs des bibliothèques, ils se sont construits à partir de leurs lectures un territoire à eux. « Un peu comme certains auteurs de voyages du dix-neuvième siècle », ils sont partis des mots des autres pour s’inventer un pays à la mesure de leurs voix qui chuchotent et qui crient. Au diapason de leur répertoire musical qui passe sans anicroche du rock à l’électro. Du jazz au slam punk, en passant par la chanson. Mexica ne laisse personne sur le bas-côté. L’exigence, l’intensité que le comédien et les deux musiciens mettent dans chaque note et dans chaque mot s’adressent au vivant quel qu’il soit. Passionné ou non de littérature mexicaine, habitué des salles de théâtre ou de celles des cafés. Sans jamais le dire, en toute simplicité, Mexica décloisonne. Et ça fait du bien. Pour sillonner, pour se démener sans tomber dans leur Mexique fantasmé, les trois aventuriers se sont choisis un guide hors-pair : le poète Octavio Paz (1914-1998), l’un des précurseurs du mouvement dit « indigéniste ». Son long poème épique Pierre de soleil en particulier, construit sur le modèle circulaire du calendrier aztèque, où un marcheur solitaire mêle ses rêveries intimes à ses émotions paysagères. Pour nous mener ensuite sur les pas d’autres écrivains mexicains tels que la romancière Laura Esquivel et le chansonnier Alvarro Carillo. Mais aussi d’auteurs de la conquête comme Bernal Diaz del Castillo, auteur d’une Histoire véridique de la conquête de la Nouvelle Espagne, et le roi et poète Nezahualcoyotl, et d’auteurs étrangers. De John Reed et d’Antonin Artaud, qui en prenant du peyotl – petits cactus aux propriétés psychotropes et hallucinogènes – comprit qu’il « inventait la vie, que c’était sa fonction et sa raison d’être ». Au-delà du Mexique, ce sont les voix du monde qui se rencontrent dans Mexica. Dans une mélancolie, dans une violence qui vibre en chacun.

Par Anaïs Heluin M

L’article est à retrouver ici : TEMPORAIREMENT CONTEMPORAIN

 

EN LIVE :

Le 12/10 à 20h @ la vache bleue, 25 Quai de l’Oise, Paris, 75019, entrée libre.

Le 09/11 @ La Grosse Mignonne, 56 Rue Carnot, 93100 Montreuil, entrée libre.

=> texcoko joue mexica @ festival Théâtre Rate d’Eymoutiers le 13/08, @ Festival La Mousson d’été le 25/08 & @ L’Armony de Montreuil le 06/09

23h, 13/08/19 aux Anciens Abattoirs d’Eymoutiers !
Toutes infos à retrouver ici : ARTICLE LUNDI MATIN

23h, 25/08/19 au Parquet de Bal de la Mousson d’été !
Toutes infos à retrouver ici : SITE DE LA MEEC

20h, 06/09/19 à l’Armony, 39 Rue Edouard Vaillant, 93100 Montreuil !
Métro Croix de Chavaux, entrée gratuite.

=> La presse parle de Mexica interprété par Texcoko. En live le 16/06 @ Café des Sports et le 20/07 retour chez Juliette…

 » Le Mexique à portée de bar. Découvert tout récemment dans le cadre de l’édition 0 du Festival Tournée Générale qui a déployé sa programmation éclectique dans une ribambelle de bars du 12ème arrondissement, inaugurant un nouveau concept festivalier de proximité dans lequel la convivialité constitue l’un des ingrédients principaux du projet, ‘Mexica” migre au Café des Sports le 16 juin prochain, une date qui semble être le début d’une aventure nomade au long cours.

© Claire Patris
C’est un voyage halluciné en terres mexicaines, emmené par un trio tapageur et brûlant, chamanique et hypnotisant. “Mexica”, du nom que se donnaient les Aztèques de Teotihuacan, les habitants primitifs de Mexico, relève autant du concert que du théâtre en ce qu’il appelle musique et littérature dans sa marmite bouillonnante, en ce que parole et chant y frictionnent leur intensité rythmique, leurs variations mélodiques, leur infini potentiel d’envoûtement. Au micro, en avant scène, Alexandre Pallu, à l’initiative du projet, porte haut et loin les vertus migratrices de la littérature, terreau incomparable pour embarquer l’imaginaire, repère de paysages arides harassés de soleil, de coutumes séculaires, de mythologies baignées dans la poussière et la chaleur, l’alcool, l’espagnol et les autres langues du terroir comme le nahuatl, la langue des aztèques, la mélancolie qui imprègne tout et la fête pour exutoire à la mort qui partout rôde. C’est un Mexique fantasmé peuplé de fantômes du passé qui nous est donné à traverser sans carte, un pays à boire par tous les pores, guidés par ce comédien flamboyant, Alexandre Pallu le grand, conquérant extravagant d’un auditoire conquis et ravi. Magnétique et généreux, il semble littéralement habité par toutes ces voix qu’il transmet, ces paroles autres qu’il fait siennes, le corps entier transporté par l’ivresse des mots et la musique de ses acolytes envoûtants, compagnons de route indispensables, Flavien Ramel à la batterie mais pas seulement, disons à la direction musicale des opérations, et Guillaume Rouillard aux trompettes. Le trio cohabite au plateau dans une harmonie visible et communicative et la circulation entre leurs différentes énergies vient s’absorber dans le public aux premières loges de leur radieuse complicité artistique. On se perd avec délice dans ce flot musical toujours présent, en mouvement permanent, qui fusionne sans complexe moult genres pour jouer de la richesse des confrontations, rencontres, impuretés magnifiées dans l’éclat des entrechocs. Le résultat n’est ni lisse, ni propre, ni achevé dans sa forme mais funambule, libre, explosif, borderline, sur le qui vive.
D’ici et d’ailleurs, le corpus de textes brasse large, d’Antonin Artaud à Octavio Paz, en passant par Le Clézio, Juan Rulfo, Laura Esquivel, Bernal Diaz del Castillo, John Reed ou encore Malcolm Lowry. On y navigue entre poèmes aztèques, récits épiques de la conquête par les espagnols, chroniques sur la révolution et grands romans modernes mexicains. Mais “Mexica” n’est pas un spectacle documentaire sur le Mexique et son folklore, loin de là, il est la sédimentation de visions éclatées et percutantes, de sensations fulgurantes, un spectacle imprégné qui recrache sa sueur et sa ferveur à la face des spectateurs invités à être de la fête, à exulter dans un plaisir partagé. “Mexica” est un tourbillon qui nous entraîne à l’intérieur de nous mêmes autant qu’il nous électrise et nous invite à la danse, qui fait se lever la littérature dans un élan partageur et désinhibant, qui trempe la joie dans les larmes, l’amour dans la solitude, les hommes dans le paysage et le piment dans le Mezcal. Et implante le théâtre dans les bars pour mieux embrasser le public dans sa diversité, venir à lui plutôt que le contraire, et en raviver la flamme via une forme poreuse et palpitante qui s’auto-engendre sans moule et sans recette, s’accouche avec panache dans l’ivresse de vivre et d’être ensemble. Et la transe des trois de devenir la nôtre par un effet de verres communicants. Santé !  »

Par Marie Plantin

L’article sur Pariscope.fr

 » … au Bistrot de Juliette, à travers Mexica et le chapeau qui va avec, soutenu fermement pas les musiciens Flavien Ramel et Guillaume Roullard et les écrivains Antonin Artaud, Octavio Paz et Juan Rulfo, Alexandre Pallu mit le bar en feu avec de la tequila en bonus.  »

Par Jean-Pierre Thibaudat

L’article sur Mediapart.fr

 » Devant Le Bistrot de Juliette, où Alexandre Pallu et ses deux musiciens Flavien Ramel et Guillaume Rouillard font exploser les frontières de la musique et du théâtre, les badauds de la rue de Wattignies s’étonnent d’ailleurs, le nez collé à la vitrine, d’apercevoir plusieurs dizaines de personnes absorbées par les mots d’Octavio Paz, Juan Rulfo et Antonin Artaud. Attablées ou debout, mais toujours une bière, un kir, ou un mojito à la main, toutes se laissent guider dans cette exploration singulière en terres mexicaines, au rythme de morceaux souvent endiablés. Derrière le comptoir, les serveurs eux-mêmes n’en reviennent pas de constater, avec joie, que leur bistrot peut, le temps d’un soir, se métamorphoser en un espace où la culture a tous les droits. Car telle est la magie, et la raison d’être, de cette tournée générale.  »

Par Vincent Bouquet

L’article sur Sceneweb.fr

 

EN LIVE

Le 16/06 @ Café des Sports, 94 Rue de Ménilmontant, 75020 Paris, entrée libre.

Le 20/07 @ chez Juliette, 86 Rue de Wattignies, 75012 Paris, entrée libre.

=> Texcoko et le spectacle Mexica @ Peniche adelaide & Festival Tournée Générale

20 Avril @ Péniche Adélaïde, prix libre sur réservation, Quai de Loire, Bassin de l’Ourcq, Métro Jaures, Paris.
Précédé du set nuits blanches de Jonas Marmy à partir de 19h30.

Vendredi 7 Juin @ Le bistrot de Juliette, 86 rue de Wattignies, proche Porte Dorée, Entrée Gratuite, 20H30. Le festival Tournée Générale, au coeur du projet de l’association 12 Bars en scène, la suite sur leur site ! http://tourneegenerale.org/le-festival/

=> Revivez les trois journées des Associations @ Musée du Quai Branly

Avec Flavien Ramel et Sara Darmayan, trois jours au musée chargés d’histoires…

► 🎵 LA BOITE À HISTOIRES
Vous profiterez des enregistrements via les associations Une Terre pour Tous, Alizep, Centre social des Acacias, Migrants Plaisance, ASTI, Arabesque, Welcome JRS, L’école de la 2ème chance et l’AFCI. Puis de l’enregistrement radiophonique diffusé au salon de lecture avec l’association une terre pour tous, les textes d’Hamedine Kane, les poèmes de Djalâl ad-Dîn Rûmî lu par Sara Darmayan et mis en musique par Flavien Ramel ainsi que de l’interview de Jean Claude Leclercq.

► 🎵 LECTURE EN MUSIQUE
Textes de Djalâl ad-Dîn Rûmî – Mahmoud Darwich – Hamedine Kane. Association

Nous remercions chaleureusement tous les participants pour leurs témoignages ainsi que les associations qui ont permis à ces enregistrements de voir le jour.

=> Lecture en Musique @ Musée du Quai Branly

Avec Flavien Ramel et Sara Darmayan, trois jours au musée chargés d’histoire…
► 🎵 LA BOITE À HISTOIRES
[Jeudi 4 et vendredi 5 avril, 14h – 17h30]
Au Salon de lecture, enregistrez votre voix sur fond musical, avec un mot, une phrase, une histoire… et participez à la création d’une bande son collective, mêlant les voix de tous les visiteurs. Tout public.
► 🎵 LECTURE EN MUSIQUE
[Samedi 6 avril, 17h45 – 18h15]
Laissez-vous porter par une lecture poétique et en musique sur le thème du voyage et de la marche. En fond sonore, retrouvez les voix des visiteurs auparavant enregistrées dans « La Boîte à histoires ».

=> BRIDGEART Live @ Baiser salé 06/12/18

Jeudi 6 décembre 2018 de 21:30 à 00:00

BRIDGEART c’est du Rock, c’est du Jazz, c’est de la musique instrumentale, c’est de l’amour, c’est de la scène, c’est la vie.

TARIF REDUIT ICI :
https://bit.ly/2D9I55m

=> BRIDGEART Live @ Sunset Sunside 07/06/18

BRIDGEART sera en Live au Sunset Sunside pour vous présenter son album fraîchement sortit !
Entrée : 16 euros avec le code promo : 16BA7 via le site du Sunset Sunside (valable jusqu’au 7 Juin 18h) : http://www.sunset-sunside.com/2018/6/artiste/3009/5411/
20 euros sur place.

On vous attend sur les starting block !!!

=> « Boucle Dort », LP Vinyle de BRIDGEART chez vos Disquaires.

=> Parisiens : Paris Jazz Corner – Le Silence de la Rue – Souffle Continu

Balades Sonores – Le Rideau de Fer – Gibert Joseph

– Betino’s Record Shop – Ground Zero – Lucky Records – Bigwax Records –

=> Lillois : Besides Records

=> Bayonnais : Fuzz

=> Biarrots : Jet Records

=> Bruxellois : Balades Sonores

LP VINYLE EN VENTE SUR BANDCAMP / LP DIGITAL A PRIX LIBRE SUR BANDCAMP

 ART1

Vinyle BRIDGEART

ART 2

 

 

=> BOUCLE DORT – 1er OPUS DE BRIDGEART DISPONIBLE SUR TOUTES LES PLATEFORMES.

Nous vous invitons à retrouver l’album sur toutes les plateformes (Deezer, itunes, spotify, apple music, google play…) ainsi qu’en téléchargement libre sur Soundcloud / A prix libre sur bandcamp / En streaming sur Spotify :

=> BANANUTELLA EST SUR youtube, Lollipop feat flav of love !

=> Lollipop feat. Flav of Love on « BANANUTELLA »

Summer beat, summer collaboration, summer pic by Elsa Dray Farges and Olivia Marx.

=> En Secret, Hervé Joëlle, le Clip

Sanjyot Telang à la réal, Macha Polivka dans le cadre, Hervé Joëlle à la musique… Une histoire aux tons amoureux et savoureux…

 

=> Nouveau Single d’ Hervé Joëlle, « En Secret »

5’07 de voyage, d’amour, de liberté, que dire à part vous inviter à écouter jusqu’au bout du secret…

=> Lollipop à l’honneur avec Winter’s Lights

Pour notre plus grand plaisir, Lollipop nous fait l’honneur d’une collaboration bestiale…

=> FoL en Campagne…

Le Nouveau Clip de FoL dispo sur YT, Dans l’Urne.

=> Dans l’Urne, Nouveau Single de FoL.

FoL se présente aux présidentielles 2017, Dans l’Urne, Single de Campagne…

=> GUILLAUME GEHANNIN RÉALISE LE CLIP DE RITOURNELLE POUR BRIDGEART.

Le conte de Ritournelle vu par l’oeil de l’artiste vidéaste et réalisateur Guillaume Gehannin, le tout, à la craie et au fusain…

=> Hommage à Albakaye Ousmane Kounta.

Nous avons appris avec tristesse le décès d’Albakaye Ousmane Kounta, poète et homme de lettre Tombouctien avec qui BridgeArt a eu le plaisir et l’honneur de travailler sur la lecture « Voyage à Tombouctou » avec Sara Darmayan. Nous adressons toutes nos pensées à sa famille et ses proches. Nous vous proposons de l’écouter à travers la voix de Sara un instant, c’était au Théâtre Lévi Strauss du Musée du Quai Branly, « Les Dunes de Sankoré », poème d’Alabakaye Ousmane Kounta. Suivi de « As Far As Timbuktu », poème d’Hamidou Magassa avec la voix d’Albakaye en Interview (réalisé via Skype depuis le Mali) à la fin du poème. 

 

=> Lollipop sort « Winter’s Lights »

De quoi réchauffez ces nuits d’hivers aux lumières glaçantes… Deuxième release pour Lollipop !!!

 

=> Hervé Joëlle, « Au trottoir perdu » et son univers visuel…

Premier Single de Hervé Joëlle « Au trottoir perdu ». Réalisé par Bonnie Hart, Comédienne : Sarita Dardar, Costume par Bonnie et Katrina Ann, Avec le précieux soutien de Sébastien Pommier. L’univers visuel du son Hervé Joëlle, enjoy.

=> Hervé Joëlle – Au trottoir perdu, le dernier signé chez Grasse Mat’ nous arrive avec son univers, A découvrir tout de suite.

A fleur de peau, climat rétro 2017, Hervé Joëlle nous fait découvrir son premier single et sa voix…

 

=> BRIDGEART en Concert au Grand Bouillon 10/02/17

BRIDGEART revient sur scène vous déclarer sa flamme avec une surprise de taille, ce sera la sortie du clip de Ritournelle en LIVE, réalisé par Guillaume Géhannin.
Entrée Libre / 20h00 / 2 ter Rue du Moutier, 93300 Aubervilliers

Single Ritournelle

Retrouvez les infos sur le site du <Grand Bouillon> .

Retrouvez l’<Evènement> sur fb.

 

=> « Donne Toi à Noël », le Clip.

FoL et sa fougue pour un Noël en avance, c’est maintenant.

=> Deuxième Single de FoL à l’écoute.

FoL sort « Donne Toi à Noël » pour notre mois de Décembre, promesse de dîners mouvementés…

=> Notre troisième Artiste, plutôt Quartet, BridgeArt.

BridgeArt sort Ritournelle chez Grasse Mat’, à vos players.

=> « Where is my Lollipop » sort en version Clip.

Après le son, l’image…

=> Second Artiste et Univers, Premier Single de Lollipop !

Lollipop, on l’attendait, le voici sur nos ondes, en exclu avec son « Where is my Lollipop ».
En Téléchargement Libre sur Soundcloud, à l’écoute et à la vente sur toutes les plateformes et sur Bandcamp !

=> Sortie du Clip de FoL -Tu veux de l’Amour-

FoL nous a sorti tous ses apparats pour nous faire découvrir son premier Clip, à vos players…

=> Notre Premier Artiste sort son premier Single !

FoL et son « Tu Veux de L’Amour » sont à l’honneur pour notre premier mois !

En Téléchargement Libre sur Soundcloud, à l’écoute et à la vente sur toutes les plateformes et sur Bandcamp !

=> Grasse Mat’ fait ses débuts en Septembre 2016…

Grasse Mat’ existe depuis Septembre 2016, d’ailleurs?

Vous êtes plutôt Lève Tôt ou plutôt Grasse Mat’?